Le MIDI LIBRE : 3 OCTOBRE 2015

Pour découvrir l'article en entier,

cliquez ici !

2015 Salon de Giverny: l'art du Pastel en France

Giverny : c'est dans cette bourgade normande que le peintre Claude Monnet, fondateur du mouvement impressionniste, a vécu pendant quarante-trois ans. En hommage à l'artiste, chaque année, Art du pastel en France organise une exposition internationale de pastel dans cette ville. Cette année l'exposition se déroulera du samedi 30 mai au dimanche 7 juin. Exposer à Giverny est un gage de reconnaissance de la qualité des œuvres exécutées, étant sélectionnées scrupuleusement par un comité de sélection, seul juge dans le choix. Parmi les cent vingt œuvres du monde entier exposées, deux tableaux ont été réalisés par la Palajanaise Sylvie Berman : «Éblouissement» et «Prairie d'été». Pendant une semaine, Sylvie Berman va donc côtoyer les meilleurs artistes mondiaux de la technique pastel, une consécration. Après une formation à l'atelier Met de Penninghen à Paris, l'atelier du Mai à Malakoff, une année à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, initiation à la sérigraphie, gravure à l'eau-forte, peinture, Sylvie découvre le pastel en 1985 : c'est la passion. Depuis, parcourant les paysages des Corbières et du Minervois dans lesquels elle puise son inspiration, elle exprime une vision originale de la nature et des paysages, herbes sauvages, vignes, arbres… mais aussi, dessins pour enfants, visuels pour événements culturels (Festival de Carcassonne entre autres). Artiste peintre chaleureuse, Sylvie Berman est également palajanaise active dans la vie associative de la commune par son investissement auprès des Soirées musicales. La ville de Palaja peut être fière de son artiste.


La Dépêche du Midi

2013 le chantier : l'exposition des mécènes


2012- Abbaye de SAINT-hilaire

SAINT-HILAIRE:

A travers son "exploration de la nature et de la peinture à l'huile", Sylvie Berman présente ses oeuvres "Herbes et Arbres", à l'abbaye jusqu'au 31 juillet. Ses peintures à l'huile parcourent le pays. De Paris à Port-la-Nouvelle en passant par Toulouse, cette ancienne professeur de dessin se consacre aujourd'hui à sa passion en exposant aux quatre coins de la France. Herbes et graminées n'ont plus de secret pour elle.

(L'indépendant)


2012 - Mediathèque de PALAJA

Une création de Sylvie Berman pour la médiathèque:

Sylvie Berman, artiste peintre chaleureuse, a bénévolement contribué à animer une exposition sur la vie des animaux, ceux - là mêmes qui squattent souvent avec plus ou moins de bonheur les jardins palajanais. Elle a dédié tout particulièrement aux enfants mais aussi à chacun d'entre nous, onze pastels et aquarelles. Taupes, sangliers, cochons et renards, hôtes momentanés de la médiathèque, prennent vie sous les yeux des visiteurs, et ce pour quelques semaines encore. Dès la rentrée vous pourrez découvrir en complément « l'Aude des Forêts » racontée en quinze panneaux.

(La dépèche du Midi )La Dépêche du Midi


2010 - Exposition a carcassonne

L'Ostal Sirventes, 79 rue Trivalle, accueille jusqu'au 17 juillet une série de vingt-six pastels de Sylvie Berman, consacrés aux vignes et aux jardins potagers : Orts e vinhas. Un spectacle sur le patrimoine qui vaut le coup d'œil.

Le vernissage a eu lieu ce dernier lundi. L'exposition est ouverte tous les après-midi de 15 heures à 19 heures. Les tableaux rendent compte de ces deux espaces façonnés par la main des hommes et des femmes mais où la nature tente de reprendre le dessus en suivant le rythme des saisons de labours en taille et récoltes.

(Photo et texte : La dépèche du midi)


2009-2010 la maison du chevalier

 Peindre la nature ?

« Mais parce que je vis à la campagne, tout simplement », sourit Sylvie Berman qui vit à Palaja, depuis une trentaine d'années. Jusque fin décembre, elle est la nouvelle invitée de la Maison du chevalier (rue Trivalle) où elle expose ses huiles et ses pastels. Elle peint la nature, donc. Oui, mais de celle que l'on ne voit pas forcément au premier abord. Pas de paysages panoramiques, pas d'horizons étirés mais quelques belles vues plongeantes, à ras de terre, de graminées, de fleurs de fenouil sauvage, de gaillardes, de mauves et autres herbes folles ondulant joyeusement dans le vent, claquant de vie au gai soleil. Ce n'est pas la représentation qui intéresse la peintre mais la façon dont s'imbriquent les éléments naturels : « J'aime les rythmes, les lignes, les brisés, les directions, les intersections… Pour moi, ce que je peins est presque abstrait », explique-t-elle. Aucun personnage dans ses toiles, « car le personnage, c'est celui qui regarde » et qui chemine en douceur dans la touffeur de l'été. Sa palette de couleurs solaires, baignées de lumière plonge aussi du côté de la nuit. Un arbre majestueux et nu dans le froid de l'hiver. Nimbé de bleu, saisi par une lumière irréelle, il apparaît tel l'esprit de la forêt. 


(La Dépêche du Midi)


2009 mairie de palaja

Jusqu'au 15 février, Sylvie Berman expose ses créations dans la salle des mariages. Le vernissage de ses œuvres a eu lieu le 2 février en présence d'amis et d'élus, tous conquis par les trente et un pastels et les trois toiles offerts au regard des visiteurs. Sylvie dessine depuis l'enfance : « Le dessin, dit-elle, c'est capter le mouvement des choses, c'est associer l'œil, le cerveau et la main ». Elle peint depuis une trentaine d'années, plutôt dans l'abstrait à ses débuts, puis elle s'oriente assez vite dans le figuratif : « La nature est tellement belle », précise-t-elle. En effet « Les blés de Cazaban » « Fleurs d'amandiers » ou « Vigne et ombelles » parlent d'eux-mêmes. Après avoir suivi les arts déco (1969) elle s'est installée voilà trente-six ans à Palaja. Sa première exposition elle l'a réalisée seule, à la librairie de la Cité, en 1979. Depuis elle n'a cessé de créer tout en se consacrant à sa famille et en exerçant neuf ans à l'école d'art de Carcassonne jusqu'en 2004. Le Pas-de-Calais, le Var, l'Hérault, la Haute-Garonne, l'Aude évidemment l'ont accueillie toujours avec bonheur. Ce sera encore le cas, en mars, où Sylvie posera de nouvelles toiles sur les murs du Centre européen de patchwork à Sallèles-d'Aude.


Le maire Alain Casellas salua chaleureusement l'artiste, très connue aussi dans notre village pour son investissement aux côtés de son mari Jean-Louis, dans les Soirées musicales toujours très prisées. Laissez-vous séduire jusqu'au 15 février aux heures d'ouverture suivantes : du lundi au jeudi de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures ; le vendredi de 9 heures à 12 heures.

(La Dépêche du Midi)